L'Esprit Immobilier
26 juil

Quel logement à mettre en gestion locative à Paris 20e devez-vous acheter ?

Immeuble parisien

Certainement pas un dernier étage. Quel intérêt ? Ce logement à mettre en gestion locative dans le 20e n’est pas pour vous, mais pour un locataire. Inutile donc de s’embarrasser avec trop de critères (qui augmentent le prix de vente) et de le payer le prix fort. En effet, comme vous vous en doutez, les logements à Paris au dernier étage coûtent beaucoup plus cher. 19%, c’est la différence de prix du mètre carré entre le rez-de-chaussée et le dernier étage dans un immeuble avec ascenseur à Paris. Cette différence passe à 25% s’il s’agit d’une chambre de bonne au dernier étage.
Ce que cherche en priorité un locataire ? La proximité des commerces, des transports, des écoles… En fait, il sera plus regardant sur le quartier que sur la vue et l’ensoleillement. Et pour cause : il n’achète pas, il ne sera pas là longtemps. Le turn over sur les logements, principalement sur les petites surfaces, est de 3 à 4 ans !

Où acheter un logement dans le 20e ?
L’appartement le plus cher, dans un immeuble parisien, avec ascenseur, se situe au 6e et dernier étage par rapport au rez-de-chaussée. Si vous achetez un appartement parisien de 50 m² situé au rez-de-chaussée d’un immeuble avec ascenseur, vous devrez verser en moyenne 380 750 €. Si vous optez pour un 6e et dernier étage, pour un appartement du même type, le prix grimpera lui aussi à 452 700€ ! Vous l’aurez compris : privilégiez plutôt les RDC et les 1ers étages. Sinon, achetez un 6e étage dans un immeuble sans ascenseur. Dans un immeuble sans ascenseur, c’est au 4e étage que se trouve l’appartement le plus cher, avec un prix de 12,5% plus élevé par rapport au rez-de-chaussée
Pour bénéficier d’une décote et payer votre logement à mettre en gestion locative dans le 20e moins cher, optez pour un bien vendu loué. Ces biens-là sont moins onéreux et, de cette façon, vous n’aurez pas à chercher un locataire et l’appartement sera rentable tout de suite. Attention toutefois à la rentabilité du logement…

O.D. / Bazikpress © hcast

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée